Médiateurs

Le service de la médiation par les pairs est lourd de contenu et les élèves le comprennent très bien. La preuves, l’hésitation qu’ils mettent parfois à s’engager comme médiateur ou le revirement que certains prennent après avoir laissé passer la première occasion qui leur était donnée pour être formés comme médiateurs, à l’issue du tronc commun suivi par tous les élèves de la classe. Nous reproduisons ci-contre deux lettres qui expriment cela.

Première lettre

  1. Médiateur_CND_Elève2Je veux intégrer les Porteurs de Paix, car autour de moi il y a beaucoup de querelles, et je ne me sens pas à l’aise entre mes amis qui ne se parlent pas.
  2. Ce que j’ai retenu, c’est que, pour faire la médiation, il faut être sûr de soi, être compréhensif, il faut être à l’écoute des autres pour pouvoir comprendre leurs problèmes et les résoudre.
  3. Je n’ai pas intégré les Porteurs de Paix au début car je ne connaissais pas son importance dans notre milieu de vie.

En définitive, j’ai retenu que faire la médiation permet de résoudre beaucoup de choses dans notre milieu.

Dan Marie-Cristie, 4e2


Deuxième lettre

Médiateur_CND_Elève1Je vais faire la formation de paix car j’ai beaucoup aimé celle que nous avons faite l’année dernière. Grâce à elle, j’ai appris à pardonner et à être gentille avec les autres. J’en ai appris beaucoup sur les liens de l’amitié et aussi sur la paix et la réconciliation. Ce que j’ai retenu, c’est qu’il faut aimer, pardonner, il faut écouter les autres attentivement pour pouvoir comprendre leurs soucis et aussi pour trouver une solution. Il faut être heureuse tout le temps avec les gens qui nous entourent.

Au début, je n’ai pas suivi la formation [de médiateur] car je n’étais pas assez convaincue qu’elle pourrait m’aider à être en harmonie avec mes amies, mais en voyant mes amies qui suivent la médiation toujours souriante et en harmonie, j’ai tout de suite eu envie de m’intégrer, mais j’avais peur d’être repoussée.

Koffi Noémie Roxanne

 

Be Sociable, Share!