NOS ACTIONS

Porteurs de Paix sur le terrain

Les deux formations reçues au cours de l’année 2015 permettent à nos membres d’être en service dans trois collèges d’Abidjan : le Collège Notre Dame du Plateau, le Cours secondaire Méthodiste du Plateau et le collège Notre Dame de la Riviera ; nous somme en service également au prépostulat et au noviciat des Sœurs Notre Dame de la Paix. Nous sommes en voie d’intervenir dans un lycée et une Université de la place. Avec la formation de juin 2016, nous renforcerons notre équipe de formateurs pour étendre notre action dans d’autres établissements d’Abidjan et Côte d’Ivoire, et même au-delà de la Côte d’Ivoire, selon le dynamisme des participants à nos formations qui voudront démarrer des formations analogues dans leur pays.

Préambule des statuts

Les flambeaux viennent à peine de s’éteindre sur la Décennie internationale de la promotion d’une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde (2001-2010), proclamée par les Nations-Unies en 1998 ((A/RES/53/25 19 novembre1998). Cette décennie, confiée à l’UNESCO pour l’organisation et le suivi, n’a pas enrayé la violence à l’égard des enfants et/ou entre les enfants. C’est dire que ce programme d’ « une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde » est plus que jamais d’actualité, et que les Nations-Unies n’ont fait que mettre le doigt sur un fléau que nous devons combattre tous les jours.

Consciente de cette situation, une équipe composée essentiellement de femmes, a voulu faire écho en Côte d’Ivoire à ce programme en se constituant en association pour atténuer la poussée de violence dans cette partie du monde. Pourquoi essentiellement les femmes ? Parce que la violence des enfants touche plus viscéralement les mères que les pères. Pendant que ceux-ci conseillent facilement à leurs enfants de jouer, eux aussi, au dur devant la violence, les mères déploient mille astuces pour voir comment épargner à leur progéniture la souffrance

Be Sociable, Share!